5 clés pour diminuer la charge mentale et devenir meilleur parent.


Par Elena Goutard, Coach parental


Être maman à notre époque c’est travailler à 300% 7 jours sur 7. C’est être à la fois PDG, cuisinière, femme de ménage, bibliothécaire, avocate, juge, infirmière, enseignante et nounou.

La vie d’une mère s’apparente à des montagnes russes, avec des remontées vertigineuses, des chutes à couper le souffle, et le tout à très grande vitesse évidemment. Nous croulons sous les tâches quotidiennes et nos diverses responsabilités. Nous avons l’impression de courir tout le temps et culpabilisons de ne pas passer assez de temps avec nos enfants. Et quand, enfin, nous les retrouvons, nous sommes souvent trop fatiguées pour en profiter pleinement, esprit encore ou déjà occupé par le travail et autres soucis.


Je suis passée par là aussi, et il m’arrive d’y être encore.

Avec 4 enfants, comment trouver du temps pour chacun ? Comment assumer mes différents rôles, continuer à développer mon activité, rester disponible pour mes clients sans délaisser mes enfants, orchestrer repas, lessives, ménage, devoirs, gérer les bagarres et les disputes, être à l’écoute des émotions de chacun sans me laisser trop affecter pour réussir à garder la tête froide ?


Et pourtant, quelques ajustements simples me permettent aujourd’hui de ralentir le rythme, de différencier les vraies priorités des fausses et de mieux profiter de mes journées, de mes

enfants et de ma vie.



Aujourd’hui, je partage avec vous ces 5 CLÉS précieuses pour y arriver:



1. SELF-CARE.


Être parent c’est travailler 24/24 7/7, et ce dès le tout premier jour. Or, comme dans tout travail, nous avons besoin de pauses pour souffler, pour nous ressourcer et pour être à nouveau efficaces. N’hésitez donc pas à vous faire plaisir. Trouvez une personne de confiance pour garder vos enfants et sortez ! Avec votre conjoint, entre copines, ou même toute seule ! Faites ce que vous aimez. Allez manger, nager, flâner, boire un verre ou même juste ne faites rien. Tous les plaisirs sont permis ! Ne culpabilisez pas. Non seulement vous vous ferez du bien mais vous deviendrez aussi un meilleur parent. Il est tellement plus agréable d’avoir une maman bien dans sa peau et dans sa tête !



2. LIMITES CLAIRES.


Ayez conscience de vos propres limites, de vos possibilités et de vos disponibilités. Ne faites pas plus que ce que vous pouvez assumer sans que cela n’impacte votre qualité de vie. Avant d’accepter un nouveau projet ou répondre à une sollicitation d’un ami ou d’un membre de votre famille, posez-vous ces 3 questions : Ai-je le temps ? Ai-je l’énergie ? Ai-je l’envie de le faire ? Seulement après avoir répondu, décidez en toute connaissance de cause si vous pouvez (et voulez !) vraiment le faire.



3. ATTENTES RÉALISTES.


La plus grande frustration parentale provient selon moi du fait que nous continuons à avoir envers notre vie les mêmes attentes et exigences qu’on avait avant d’avoir des enfants. Nous voulons sortir comme avant, faire la grasse matinée, avoir une maison propre et rangée, vivre dans une ambiance calme et détendue. Avec les enfants, c’est tout simplement IMPOSSIBLE. Continuer à essayer de vivre selon notre agenda « d’avant » revient à vivre dans une frustration permanente. Revoyez vos attentes et adaptez-vous à votre situation actuelle.



4. LÂCHER-PRISE.


Dans notre monde du bonheurisme, de la positive attitude et de l’optimisme, la pression pour être heureux à tout prix est énorme. Mais la vie est faite de hauts et de bas, et il y a des jours meilleurs que d’autres pour nous comme pour nos enfants. Apprendre à accepter les aléas de la vie, se donner le droit de se sentir triste ou en manque d’envie et d’énergie est fondamental pour ne pas sombrer dans la culpabilité et la frustration à force de poursuivre cet objectif inatteignable : être toujours à 100% efficace, performant et heureux. Acceptez que vos enfants soient parfois difficiles (car eux aussi ont parfois de mauvaises passes), acceptez que la vie ne vous fasse pas toujours que des cadeaux, acceptez qu’il faille parfois du salé pour mieux savourer le sucré. Apprenez à lâcher prise et à considérer ces moments comme des passages essentiels pour aller mieux demain.



5. CONFIANCE.


Faites confiance à vos enfants. La vie de famille est une aventure et une école de la vie. Je trouve essentiel et bénéfique pour un enfant d’apprendre à être responsable de sa vie dès son plus jeune âge. Nous sous-estimons souvent les capacités et les talents de nos enfants. Au fur et à mesure que votre enfant grandit, responsabilisez-le progressivement face à la gestion de ses devoirs et à l’entretien de ses affaires. S’il oublie une fois un devoir ou qu’il doit porter des affaires sales, est-ce vraiment si grave ?! Mais quelle merveilleuse leçon de vie ! Impliquez-le également dans les tâches ménagères et la préparation des repas. Maladroit au début, il saura vous surprendre par ses talents culinaires et son sens de la propreté. Non seulement il pourra vous aider, mais il apprendra aussi à se débrouiller dans la vie et à apprécier le travail des autres. La reconnaissance de ses propres efforts est un super levier de confiance en soi. C’est donc 100% WIN/WIN pour vous et pour lui !



Et n’oubliez pas que rares sont ceux qui arrivés au terme de leur vie regrettent de ne pas avoir assez travaillé ou de ne pas avoir gagné assez d’argent. Dans le top 5 des regrets se trouvent le regret de ne pas avoir suffisamment profité de ses enfants ou ne pas avoir réalisé ses rêves les plus profonds.

Être conscients de nos vraies priorités est une urgence pour nous tous. Faisons de cette priorité notre priorité, DÈS MAINTENANT !



A propos d'Elena Goutard

Coach parental, diplômée en psychologie du développement de l’enfant et maman de 4 garçons, Elena accompagne les familles dans son cabinet de l'Haÿ-les-Roses et à distance. Elle aide les parents qui rencontrent des dysfonctionnements dans leur vie familiale, mais également ceux qui aspirent à une vie de famille plus sereine et souhaitent éduquer leurs enfants avec respect et bienveillance. Elle publie régulièrement des articles sur la parentalité, l’éducation, le développement de l’enfant et de l’adolescent, les émotions de l’enfant, les défis de la parentalité à l'ère digitale, le burn-out parental et la surcharge mentale

des parents.

www.elena-goutard.com