Ces certitudes qui ne vous rendent pas service.

Mis à jour : 21 oct. 2019


Aujourd'hui je voulais vous parler de Delphine.

Delphine est persuadée que son boss Sébastien ne l'aime pas.

Chaque jour, elle en est de plus en plus convaincue:

  • Il propose des cafés aux autres collègues, pas à elle.

  • Il déjeune avec certains de ses homologues au moins une fois par semaine, de façon imprévue et décontractée. Avec elle, c'est "déjeuner mensuel" formalisé dans l'agenda.

  • Il rit et fait des blagues avec les autres, jamais avec elle.

  • Il prend le temps de faire des longs points de feedback avec le reste de l'équipe, mais avec elle il dit toujours "je suis sûr que c'est parfait Delphine, je vous fais confiance" ...c'est louche.





Au bout de quelques semaines de Coaching, Delphine décide d'envisager une autre réalité : elle prend conscience qu'elle a une forte personnalité et beaucoup d'expérience. Et que peut-être elle impressionne, elle effraie Sébastien, qui ne sait pas comment gérer leur relation de travail.


Elle décide d'en parler à sa collègue et amie Alice qui lui répond ceci :

"Delphine, à chaque fois que Sébastien entre dans l'open space, c'est toi qui fais la gueule, tu te planques derrière ton ordinateur. On déjeune souvent avec lui le vendredi, mais toi tu as ton cours de yoga ce jour-là. Tu ne ris jamais à ses blagues, alors qu'il est franchement drôle. Et tu sais c'est quelqu'un qui manque un peu de confiance en lui. Il n'est là que depuis 1 an! Toi, tu es plus âgée et tu fais ce job depuis 10 ans. Il a l'impression de ne rien avoir à t'apprendre".

Et oui! Intimement convaincue que son manager Sébastien ne l'aimait pas, Delphine a passé les 6 derniers mois à chercher des preuves qu'elle avait raison, sans voir passer toutes les situations qui prouvaient le contraire.

Et quand on cherche, on trouve.

Ça s'appelle le biais de confirmation.


C'est grave docteur ?

Non, c'est juste typiquement humain. Notre cerveau doit traiter chaque jour une telle masse d'informations (souvent contradictoires) que, dans un souci de simplification, il synthétise et statue sur une seule position, une seule idée, une seule hypothèse. Ensuite nous traitons les informations que nous recevons à travers le filtre de cette croyance. Et notre esprit a tendance, pour faire simple encore une fois, à privilégier les informations confirmant nos croyances, et à accorder moins de poids aux informations allant à l'encontre de nos convictions.

Toute notre réalité nous apparait alors à travers ces prismes de vérités ...qui n'en sont pas forcément.

On fait quoi dans la vie de tous les jours?

  • On prend conscience que nous sommes tous victimes de ce biais Maintenant, au moins, on est au courant ! Du coup, désormais, lorsque nous discutons avec des amis, des collègues, ou notre boss, le simple fait de se souvenir que nous voyons les informations que nous recevons à travers le filtre de nos croyances peut déjà nous rendre moins agacé, moins impatient, moins agressif, et nous aider à comprendre les opinions ou les comportements des autres.

  • On s'ouvre aux avis contraires Sur les sujets qui nous tiennent à cœur, nous devons prendre en compte tous les avis, même ceux contraires aux nôtres, et varier nos sources d’information.

  • On s’interroge sur l’origine de nos opinions Nous avons tous des opinions, parfois fortes, sur certains sujets. Sont-elles construites sur des preuves, des raisonnements réfléchis, ou bien sur un amoncellement d’informations qui se confirment les unes les autres ? Avons-nous étudié toutes les possibilités ?

Et vous quelle croyance limitante façonne votre réalité ?

Que l'amour ne dure jamais ? Que vous ne serez jamais mince ? Qu'il faut être lèche-botte pour réussir ? Que vous n'avez le temps de rien ? Que vous manquez de courage et de volonté pour atteindre votre objectif?

Cette semaine, je voudrais simplement que vous observiez vos croyances et vos convictions, et surtout la façon dont vous récoltez des preuves que ce que vous pensez est vrai.

Il y a de fortes chances que cette simple prise de conscience rende votre quotidien plus léger :)

Bonne semaine ! ✨ Johanne

P.S.- Quand j'aime, je partage. Et vous? Si vous aimez cet article, n'hésitez pas à le partager avec une personne qui pourrait bénéficier d'une nouvelle paire de lunettes pour voir la vie ou encouragez-la à venir échanger avec moi de vive voix lors d'une séance d'éclairage.