Pourquoi je suis heureuse d'avoir été malade 😅

Mis à jour : janv. 8

Arfffff ! Je me remets doucement d'un mauvais virus à l'estomac qui m'a clouée au lit de douleur hier toute la journée.

Comme je sais cela n'arrive jamais complètement par hasard, j'ai consulté sans attendre mon ouvrage de référence : le Dictionnaire des malaises et des maladies de Jacques Martel pour m'aider à mettre à jour quelles émotions avaient pu me conduire à cet état. 

Et page 175, j'ai trouvé mes réponses : 

ESTOMAC : Mon estomac représente ma façon de digérer, d’absorber et d’intégrer les événements et les situations de ma vie. Certaines choses me «restent sur l’estomac». La colère et l’agressivité grondent en moi, mais je les refoule. Je vis une grande tension intérieure. Je réagis à ma réalité d’une façon négative et «acide» et je souffre d’indigestions et de nausées. Quelle est la situation de ma vie «que je ne digère pas» ? Les tiraillements dans l’estomac sont souvent reliés à un besoin d’amour, de «nourriture émotionnelle». Il s’agit habituellement de quelque chose qui s’est passé récemment. Il peut s’agir d’une contrariété dans ma famille, mon milieu de travail, mon cercle social et dans lequel j’ai joué un rôle actif. 

Et en effet, des conflits familiaux m'ont éloignée de mes parents au cours des dernières semaines et la colère que j'ai pu ressentir a fragilisé... mon estomac.

Même si ce n'est pas du tout agréable 😅, je suis reconnaissante envers mon corps de m'avoir aidée à prendre conscience que la situation m'affectait plus que je ne voulais bien le croire. Et je sais désormais grâce à cela que j'ai besoin de mettre plus de rondeur, d'ouverture, de pardon et de réconciliation pour être capable de passer à autre chose.

Sans cette prise de conscience, j'aurais pu trainer encore des mois mes émotions toxiques. De quelles opportunités cela m'aurait-il privée ?

Vous avez peut-être vous aussi souffert de troubles physiques gênants cette année ? Je vous encourage à trouver un éclairage dans le célèbre Dictionnaire de Jacques Martel. Que vous croyez ou non au lien entre vos émotions et vos maladies, restez ouvert·e. La lecture de ce dictionnaire laisse rarement indifférent·e :)

Et voici en cadeau 3 idées pour terminer l'année en douceur et recharger votre réservoir d'amour et d'énergie positive : 


1. Envoyez un message de remerciement

Arrêtez-vous un instant et repensez à toutes les choses merveilleuses que les gens ont pu faire pour vous cette année. Votre voisin qui a nourri votre chat pendant vos vacances? Ou un·e ami·e qui a été là pour vous dans un moment difficile?

Faites une liste de toutes les personnes qui vous viennent à l’esprit, choisissez-en une et surprenez-la en lui envoyant un message de remerciement.

Ça ne coûte pas grand chose, ça ne prend pas beaucoup de temps, mais ça va totalement ensoleiller la fin d’année de votre destinataire. Et une fois sur votre lancée, vous pourriez ressentir l’envie de remercier plus d'une personne!

N’oubliez pas aussi que plus on apprécie sa chance, plus l’Univers nous envoie de nouvelles opportunités pour lesquelles on pourra être reconnaissant·e...

2. Libérez-vous d’une émotion négative.

Traînez-vous une émotion négative envers une personne, une situation ? Est-ce lié à un événement qui a eu lieu au cours de cette année ? Ou s’agit il d’une situation difficile qui dure depuis longtemps ? Ne pas être capable de lâcher prise vis-à-vis d’expériences douloureuses a un impact sur votre santé, votre paix intérieur, et surtout votre capacité à construire votre avenir. Les émotions comme la colère, la peur, la tristesse, la déception, la jalousie nuisent à votre qualité de vie. Ces sentiments négatifs pèsent lourd sur votre coeur, votre corps, votre mental, votre énergie. Des conflits intérieurs non résolus qui peuvent aussi conduire à des mécanismes de compensation comme la surconsommation d’alcool, de nourriture, de médicaments… Aussi difficile que cela puisse paraître, vous pouvez agir pro-activement pour vous libérer de ces émotions douloureuses. Un exercice simple : prenez votre journal et écrivez pendant 15 minutes ce que vous ressentez vraiment, sans réfléchir et sans vous censurez. Qu'en ressort-il? Comment vous sentez-vous? Avez-vous besoin d'aide pour aller plus loin?


3. Dites Je t’aime.

Dans nos vies à 100 à l’heure, on a tendance à oublier d’exprimer notre affection aux êtres qui nous sont le plus cher. Dites à vos proches combien ils comptent pour vous. Dites-leurs à quel point vous les aimez, à quel point vous avez de la chance de les avoir dans votre vie. Cela vous fera du bien à vous autant qu’à eux ! Et cela vous aidera également à renforcer les liens qui vous unissent, ainsi que le sentiment de connection et d’appartenance si précieux et si bénéfique.

Parmi ces idées, laquelle avez-vous envie d’essayer ? Peut-être avez-vous votre propre rituel pour vous libérer d'une émotion et retrouver la sérénité ? N’hésitez pas à partager dans les commentaires de cet article!

✨ Johanne


P.S.- Rappelez-vous que dans chaque expérience, bonne ou mauvaise, il y a des bénéfices et des enseignements à tirer. Si vous avez besoin de travailler avec un coach pour vous aider à digérer vos expériences passées et vous reprogrammer pour qu'elles ne plombent pas votre année à venir, pensez à consulter au préalable mon article pour bien choisir son coach. Et si vous souhaitez échanger avec moi de vive voix sur votre situation personnelle et ma méthode de transformation redoutable, il vous suffit de prendre RDV en ligne ici.