Mauvaise journée ? cette question peut vous sauver.

Mis à jour : 21 oct. 2019


Certains jours, les choses ne se déroulent pas comme prévu :

un enfant malade toute la nuit, une panne dans les transports, une engueulade avec notre partenaire pour une broutille, une averse qui ruine notre brushing, une réunion imprévue qui chamboule notre agenda...

Et nous voilà en train de courir, de stresser, de nous négliger, de renoncer à toutes nos bonnes intentions de manger sainement, bouger notre corps, respirer, prendre soin de nous.

Paradoxalement on a tendance à se dénigrer dans ces moments-là. "Je suis nulle", "Je ne sais pas m'organiser", "Je n'y arriverai jamais".

Ce discours intérieur toxique, au lieu de nous encourager, sape notre moral et plombe notre énergie.

C'est ce qui s'est passé pour moi ce matin.


J'allais même renoncer à écrire cet article, parce que je me sentais down, triste et perdue. Je ne voulais pas que mon moral en berne vienne entacher cette lettre hebdomadaire qui se veut positive et énergisante.

Et puis je me suis souvenue de la chose la plus importante que j'ai apprise au cours de mon cheminement personnel vers l'acceptation de moi-même.

J'ai souri, et j'ai eu envie de partager avec vous ceci :

Dans la vie ne cherchons pas à être heureux à tout prix, ne cherchons pas à être toujours positifs, ne cherchons pas à garder le sourire en toutes circonstances.

On a tendance à transmettre dès le plus jeune âge que le bonheur est "le curseur par défaut". C'est totalement faux. Ce que nous devons chercher, c'est comment être "entiers". Et une partie de nous-même peut être la tristesse, la déception, la frustration, l'échec. Ce sont toutes ces expériences, toutes ces émotions, qui font de nous ce que nous sommes.

Le bonheur, le succès et l'accomplissement sont de chouettes moments qui nous arrivent aussi, mais au final ils ne nous apprennent pas tant de choses que ça...

Alors n'ayez pas peur d'être chahutée parfois, c'est là que vous développez toute votre force et votre résistance.

Apprenez à être "whole", "entière", en assumant fièrement toutes vos facettes : lumineuse et sombre, gaie et triste, aventurière et prudente, optimiste et anxieuse...

Et la prochaine fois que vous avez un mauvais jour, posez-vous simplement la question :

Est-ce que ce qui m'arrive contribue à faire de moi une personne "entière" ?

Il y a de fortes chances que, aussi calamiteuse soit votre journée, la réponse soit ...oui :)

Bon début de semaine ! ✨ Johanne

P.S.- J'ai rouvert l'agenda ! Cinq places à prendre pour travailler avec moi en suivi individuel d'octobre à janvier. Objectif : que le 1er janvier 2020, alors que tous les autres penseront à leurs sempiternelles "résolutions", vous soyez déjà en train de célébrer tout le chemin parcouru ! 🥂🍾

>>Cliquez ici pour réserver votre discussion de 30 minutes avec moi.