Comment arrêter de remettre à demain ce qui compte vraiment ?

Mis à jour : 21 oct. 2019





Nous connaissons tous ces moments où nous savons ce que nous devons faire mais ne le faisons pas : faire du sport, ranger ses placards, envoyer des CV, payer ses factures… on procrastine tous sur quelque chose.

La procrastination n’est pas liée à une mauvaise gestion de notre temps mais à un dysfonctionnement émotionnel. Source de stress et de culpabilité, procrastiner est un décalage entre nos intentions et nos actions.

Y mettre un terme, c'est décupler nos chances de réaliser nos projets et de vivre une vie épanouissante dont nous serons fiers.


Pourquoi procrastinons-nous ?

On ne remet généralement pas à plus tard parce qu’on est fatigué. La preuve, on a de l’énergie pour faire autre chose à la place !

Non, on remet à "plus tard" parce que ...

  • on a peur : peur de l'inconnu (je n'aime plus mon job mais est-ce que ça sera mieux ailleurs ?), peur de l'échec et du regard des autres, peur du succès aussi parfois (quelles conséquences sur ma vie de famille si ça marche ?);

  • on souffre d'une mauvaise estime de soi : on n'arrive pas à se rendre compte de nos capacités et de notre potentiel, du coup on ne se sent pas capable;

  • on manque de motivation parce qu'on ne voit pas le bénéfice ou que le bénéfice n'arrivera qu'à long terme, et qu'on privilégie le plaisir immédiat;

  • on manque de discernement et de méthode : du coup, on ne sait pas par où commencer et on se disperse.

C'est grave docteur ?

Non c'est humain :) Et visiblement, d'après des études de psychothérapie, cela concernerait encore plus les personnes intelligentes car elles réfléchissent beaucoup sur les tâches à effectuer, et se font tout une montagne des choses à faire, et les personnes curieuses qui veulent découvrir de nouvelles choses.


On fait quoi pour lutter contre le procrastinateur qui est en nous ?

1. On prend conscience de nos comportements : quand on joue à Candy Crush alors qu’il y a une montagne de linge à plier, quand on ouvre Netflix plutôt que Linkedin, on s’observe en train de le faire. Votre capacité à vous décoller de vous-même, à vous observer, est le premier pas le plus important sur le chemin du changement.

2. On change notre vocabulaire : en remplaçant les “il faut” et les “je dois” par “je veux”, “j’ai envie de”. Parce que si la tâche est vue comme une envie et non comme une obligation, ce sera plus facile de s’y mettre. 3. On accepte de renoncer : si vraiment le “j’ai envie de” sonne faux, vous devez interroger votre objectif. Peut-être qu’au final vous n’avez pas vraiment envie d‘apprendre le chinois, de faire un troisième enfant ou de déménager. Mais renoncer consciemment à votre intention initiale vous soulagera, vous enlèvera de la culpabilité et créera de l'espace pour ce que vous voulez vraiment.

4. On crée de la motivation supplémentaire À chacun sa méthode...

enregistrer ses progrès sur son smartphone (1 cours de sport ou 1 CV envoyé=10 points et 60 points=un massage),

trouver une amie pour nous accompagner au sport, au cours de dessin, à un salon professionnel et refaire le monde autour d’un verre en sortant,

choisir le coach le plus canon du club de sport… oui ça marche… et je remercie encore Jérémie de la gym suédoise dont je n’ai JAMAIS manqué le cours du mardi.

5. On commence

Car “un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas.” (Lao Tseu). Ce premier pas semble toujours le plus difficile mais une fois qu’on l’a fait, on se rend compte que ce n’était pas si long, pas si compliqué, pas si désagréable. Et quand on en mesure le bénéfice, on a envie de faire le deuxième, puis le troisième…

6. Et quand ça bloque vraiment, on n’hésite pas à se faire aider Mon business ne serait pas où il en est aujourd’hui si je ne m’étais pas entourée moi-même de coachs et de mentors pour m’inspirer et me pousser à l’action.

En ce moment-même, j’ai une business coach qui m’aide à mettre en place des outils que je savais indispensables pour mon business mais que je remettais toujours à ce fameux "plus tard". En 2 mois à peine, j’ai automatisé la prise de RDV, développé un eBook et un mini-programme de coaching gratuit, posté des vidéos sur les réseaux sociaux et je finalise ma première campagne de publicité en ligne pour le mois de mai.

C’est ça la magie du coaching: nous permettre d’atteindre des objectifs qui vont dépasser nos attentes, car on va révéler tout notre potentiel. Et mes clientes en parlent encore mieux que moi:

“J’étais en pleine traversée du désert quand une amie m’a recommandé de me faire accompagner par Johanne. J’avais perdu confiance en moi après une rupture amoureuse difficile et un échec professionnel. Positive et bienveillante, Johanne a immédiatement créé un climat de confiance en comprenant rapidement mes enjeux. Nos séances sont une vraie bulle d’oxygène pour moi. J’ai appris à davantage m’écouter, me faire confiance et croire en moi. J’ai gagné en sérénité et décroché un emploi que je ne pensais pas atteignable. J’ai célébré cette réussite personnelle en concrétisant un voyage en baroudeuse qui me tenait à cœur depuis quelques années. J’ai tourné une page. Je me sens plus forte et pleine d’ondes positives pour la suite.” -Emilie 34 ans, Marketing Manager dans les Cosmétiques Oui, avoir un coach à vos côtés, qui vous guide, vous encourage, vous aide à vous poser les bonnes questions et à détailler les étapes à franchir en séquences réalisables par rapport à vos contraintes personnelles du moment, ça vous permet d’atteindre des résultats extraordinaires en très peu de temps.

Et le meilleur moment pour commencer ? C’est MAINTENANT, évidemment.

Alors à vous de jouer ! ✨ Johanne



P.S.- Besoin d'aide pour lever vos blocages, mettre en place des changements ou lancer le projet qui vous tient à coeur ? Vous pouvez réserver gratuitement 30 minutes avec moi pour discuter de vive voix votre situation en cliquant ici.